Mon voyage en Sardaigne : les incontournables aux alentours d'Alghero

octobre 25, 2015


image

Il y a quelques jours, je vous faisais part de notre coup de cœur pour la ville d’Alghero en Sardaigne et vous détaillais les spécialités culinaires qui nous ont fait saliver. On se retrouve aujourd'hui pour la deuxième partie du compte rendu de notre séjour. Je vous emmène à la découverte des falaises de calcaire ainsi que des petits villages colorés et ensoleillés aux alentours d'Alghero, en espérant vous envoyer encore un peu de chaleur dans cet automne bien entamé :)





Bosa



Si vous ne souffrez pas trop du mal de voyage, la route qui serpente pour se rendre à Bosa depuis Alghero (+- 1h en bus) vaut la peine pour les paysages qu’elle permet de traverser !


Il ne vous faudra pas plus d’une journée pour faire le tour de ce petit village pittoresque à flanc de colline à une vingtaine de kilomètres au sud d’Alghero. Nous avons adoré découvrir les innombrables ruelles à l’ombre des maisons aux façades colorées et fleuries. Il n’y avait pas grand-monde et c’était assez calme, parfait pour se balader à notre aise et nous arrêter dans les recoins ombragés pour profiter d’un peu de fraîcheur.



image

image
La mer ne parvient pas jusqu’à Bosa, mais bien un fleuve, bordé de palmiers, que je vous conseille de traverser pour avoir une jolie vue d’en bas sur la ville (petit coup de coeur pour le reflet de cette dernière dans le fleuve :), comme vous pouvez le voir sur la photo ci-dessous, à droite).




Nous avons également visité les ruines du château médiéval (comptez +- 45 minutes pour la visite). Ce n’est pas inoubliable (surtout quand on sait le nombre de marches qu’on a montées sous un soleil de plomb pour y arriver) mais la vue imprenable (d’en haut cette fois) à 360 degrés sur la ville vaut le détour. C’était magnifique, surtout sans aucun nuage à l’horizon !





image

Stintino



Stintino est un tout petit village de pêcheurs qui a la particularité d’avoir deux ports en son sein. Il est situé à environ une cinquantaine de kilomètres au nord d’Alghero (à +- 1h de bus). On en a vite fait le tour mais c’est vraiment très mignon et à nouveau assez coloré. Vous pouvez vous balader sur la promenade avec palmiers et vous arrêtez dans un bar avec vue sur mer pour déguster un cocktail ou un bon jus de fruits frais.




image

Si Bosa était calme, le petit village de Stintino était très calme en ce mois de septembre. Nous n’avons croisé pratiquement personne ! Et en fait je pense que c’est normal, puisque nous avons trouvé beaucoup plus de monde à l’endroit qui fait la renommée de Stintino : sa plage de sable blanc aux magnifiques eaux cristallines, appelée La Pelosa. Vous pouvez vous y rendre en une quinzaine de minutes en optant pour le bus local qui passe dans le village. Même si l’endroit est très touristique et que l’on a un peu de mal à trouver une place pour sa serviette, j’ai adoré me baigner dans cette mer transparente ! Ce sont des payages de rêve que je suis très contente d’avoir pu découvrir !




image




image

image

Capo Caccia



Partout sur internet, on peut lire que tout le monde devrait visiter au moins une fois dans sa vie les grottes de Neptune, situées au Cap Caccia, à une vingtaine de kilomètres d’Alghero. Nous avions donc programmé cette visite pour notre dernier jour sur place. Et quelle ne fut pas notre déception (la seule du séjour néanmoins) ! Certes, ces grottes sont très jolies, avec leurs eaux transparentes aux reflets de marbre et leurs stalactites et stalagmites impressionnantes, mais pas plus que celles que j’ai déjà pu visiter aux îles Canaries ou en France. En fait, ce qui m’a le plus gêné, c’est de débourser 13 € par personne pour une visite guidée de 25 minutes (au lieu des 45 annoncées), tous compressés à se suivre à la queue leu leu (pas étonnant vu le nombre de cars et de bâteaux qui débarquent par heure) et à écouter une présentation sommaire en plusieurs langues où nous avions droit à 5 mots en français pour en réalité 3 phrases en italien. Je n’ose même pas imaginer ce que ça doit donner en haute-saison !


Toutefois, puisque tout n’est pas si noir :), l’escalier pour accéder aux grottes vaut vraiment le détour pour la vue panoramique qu’il offre sur la baie. L’office du tourisme d’Alghero nous avait conseillé d’y aller tôt dans la matinée, les marches n’étant pas exposées au soleil à ce moment-là (oui, parce que 654 marches, sous un soleil de plomb, ça chauffe, même en descendant!). Comme vous pouvez le voir sur les photos, c’était très joli de voir se découper la côté aux falaises de calcaire.



image
image

Je pense retourner un jour en Sardaigne pour découvrir d'autres parties de l'île car je suis sûre qu'elle recèle de plein d'autres jolis recoins.


Et vous, y avez-vous déjà été ? Quels endroits pouvez-vous me conseiller ?



G.C.

Vous aimerez peut-être

0 commentaires

Instagram de G.C.

Instagram de S.V.